Culture du riz : d’où vient le riz ?

La culture du riz date d’au moins 7 000 ans.
Le riz est récolté pour être consommé. Des rizières infinies qui reflètent le ciel et des terrasses vertes en étages à couper le souffle. La riziculture est non seulement indispensable pour la population mondiale, mais elle offre aussi de superbes paysages.

Nourrissant, varié et si parfumé, le riz est cuisiné dans presque toutes les cuisines, de différentes manières. Mais d’où vient le riz et comment s’est-il retrouvé sur notre table ? Quelle est son histoire et comment est-il cultivé ? Vous trouverez ici tout ce qui concerne la culture du riz.

Origine du riz : d’où vient le riz ?

L’histoire du riz commence environ 5 000 ans avant notre ère. C’est la plus ancienne plante cultivée du monde. 

Origine du riz

La Chine est considérée comme le berceau du riz, qui a ensuite progressivement conquis les autres pays asiatiques. L’Inde est également considérée comme l’un de ses pays d’origine. Selon des découvertes archéologiques, la culture du riz y a commencé environ 4 000 ans avant notre ère.

Les variétés

Les scientifiques supposent que dans ces deux régions, le riz sauvage a d’abord été récolté et cuisiné avant d’être cultivé. Le riz est donc désormais divisé en deux grands groupes :

Les variétés de riz Japonica : riz rond, riz gluant, riz à risotto
Les variétés de riz Indica : riz long, riz basmati, riz jasmin (ou thaï)  

En route pour l’Europe

La première rencontre entre les Européens et le riz date de l’époque d’Alexandre le Grand. Mais il n’a pas été très bien accueilli à l’époque. Ce n’est qu’au 10ème siècle que le riz a conquis l’Espagne, puis l’Italie. Nous devons cette évolution au riz à risotto typiquement italien.

Ce n’est qu’au 17ème siècle que les Américains ont découvert le riz. Selon la légende, un capitaine européen échoué sur les côtes de la Caroline aurait donné un sac de riz à ses sauveurs. Environ 100 ans plus tard, la céréale a atteint l’Amérique du Sud avec les colonisateurs européens. Aujourd’hui, le Brésil, la Colombie et les États américains du Mississipi, du Texas et de l’Arkansas font partie des pays producteurs de riz.

Après ce long périple autour de la planète, le riz est aujourd’hui l’une des denrées alimentaires les plus consommées du monde, avec plusieurs centaines de millions de tonnes produites chaque année

Comment le riz est-il cultivé ?

Deux types de riziculture sont pratiqués depuis plusieurs générations : la riziculture humide et la riziculture sèche. La méthode utilisée dépend beaucoup de la région de production.

Riziculture humide

Ce type de riziculture demande beaucoup de travail, mais permet d’obtenir jusqu’à trois récoltes par an.

L’entretien des rizières et les récoltes se font presque exclusivement à la main. Les machines sont rarement utilisées. Ce sont surtout les buffles d’Asie qui aident au labourage.

Les rizières et les terrasses préparées sont submergées à l’aide de systèmes d’irrigation artificiels (canaux, tuyaux, etc.). Des barrages permettent de retenir l’eau.

Les jeunes pousses de riz sont cultivées dans des lits de semences spéciaux jusqu’à ce qu’elles atteignent la taille de 15 à 25 centimètres. La rizière, déjà inondée, est labourée par des animaux de trait afin de mélanger la terre à l’eau. Ensuite, les semis sont généralement plantés à la main ou à la machine. Pendant cette opération manuelle, les mauvaises herbes sont retirées afin de ne récolter à terme que le riz.

Pour empêcher la formation de parasites et de bactéries dans l’eau, l’irrigation régulière du champ est essentielle dans ce type de riziculture. Le niveau d’eau doit toutefois rester à 10 centimètres environ.

Dans ce type de bassin, le riz pousse et forme des fleurs qui s’autopollinisent. Environ cinq semaines après la floraison, les grains de riz sont mûrs et la récolte peut commencer. Pour aider leurs ouvriers à le récolter, les riziculteurs assèchent les rizières quelques semaines avant la récolte. La durée de la riziculture humide dépend fortement de la variété de riz. Elle est de 6 mois en moyenne.

Riziculture sèche

La riziculture sèche est une alternative plutôt rare et coûteuse à la riziculture humide. Elle est pratiquée principalement dans les zones à faible pluviosité ou disposant d’un accès limité à l’eau, comme les régions montagneuses. Certaines rizières peuvent être cultivées jusqu’à 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer !

La variété de riz produite a besoin de la plus grande humidité possible, mais survit très bien aux périodes de sécheresse. Cette méthode de culture est privilégiée en Europe et aux États-Unis. Le riz sec se cultive bien sur les versants de montagne, où les semences ne sont souvent que légèrement pré-germées, puis semées dans les champs, en partie par voie aérienne.

Dans la riziculture sèche, les agriculteurs doivent souvent faire face aux parasites et aux mauvaises herbes. Contrairement à la riziculture humide, les plants de riz ne sont pas retenus par l’eau stagnante et le rendement des cultures

« Grâce au soutien de Ben’s Original™, nous avons désormais accès à des formations, nous utilisons moins d’eau, nous cultivons plus de riz et nous maintenons toujours un niveau de qualité élevé. »

- Agriculteur de notre partenariat Basmati Farm

Où le riz est-il cultivé ?

Le riz est cultivé sur les cinq continents. Pour diverses raisons, comme le climat, l’accès à l’eau et même la tradition, chaque zone de culture contribue différemment à la production mondiale de riz.

Riziculture en Asie

Pionnière dans la culture du riz, l’Asie reste aujourd’hui l’une des plus importantes régions rizicoles. La Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Bangladesh, le Vietnam, le Myanmar, la Thaïlande et le Japon sont les plus grands producteurs de riz.

Fait surprenant : 95 % du riz récolté dans le monde est consommé dans le pays d’origine. Étant donné que le riz constitue environ 80 % de l’alimentation de base des pays asiatiques, seule une petite partie de la récolte est exportée.

Riziculture en Europe

Étonnamment, seulement 5 % environ de la production totale de riz est vendue sur le marché mondial. Cette part provient principalement des États-Unis, de la Thaïlande, de l’Italie, de l’Espagne et de la France.

Il est intéressant de noter que des pays comme la Thaïlande et les États-Unis exportent une grande partie de leur récolte de riz. Par exemple, environ 29 % des exportations de riz dans le monde proviennent de la Thaïlande, alors que sa production ne représente que 4 % du volume mondial.

Exportations de riz

Étonnamment, seulement 5 % environ de la production totale de riz est vendue sur le marché mondial. Cette part provient principalement des États-Unis, de la Thaïlande, de l’Italie, de l’Espagne et de la France.

Il est intéressant de noter que des pays comme la Thaïlande et les États-Unis exportent une grande partie de leur récolte de riz. Par exemple, environ 29 % des exportations de riz dans le monde proviennent de la Thaïlande, alors que sa production ne représente que 4 % du volume mondial.

Production de riz dans le monde

Environ 600 millions de tonnes de riz sont produites dans le monde. L’Asie représente 90 % (557 millions de tonnes) de la récolte mondiale. Viennent ensuite l’Amérique du Sud avec 3,6 % (22 millions de tonnes) et l’Afrique avec 3,1 % (19 millions de tonnes). L’Amérique du Nord et l’Europe ferment la marche avec 1,6 % (10 millions de tonnes) et 0,5 % (3 millions de tonnes) respectivement.

Suggestion de recette

Où se trouvent les plus belles rizières

Non seulement les rizières et les terrasses de culture nourrissent la moitié de la population mondiale, mais elles font également partie des joyaux de notre planète. Ce n’est pas pour rien que nombre d’entre elles ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comment le riz est-il récolté ?

Dès que les grains sont mûrs, le riz est prêt à être récolté. Dans la culture traditionnelle, le grain est récolté tige par tige à l’aide de faucilles. À ce stade, les grains de riz sont composés d’environ 20 % d’eau et sont séchés au soleil pendant quelques jours. Les panicules sont ensuite battues contre le sol ou des plateaux de bois spéciaux. Les grains de riz sont séparés de leur balle dans le moulin à riz.

Dans les régions productrices de riz, comme les États-Unis et l’Europe du Sud, des machines modernes sont utilisées pour récolter le riz. La récolte et la transformation du riz sont effectuées par des moissonneuses-batteuses dans les rizières déjà asséchées.

Riz : l’une des plus anciennes cultures du monde

Un véritable champion de la survie et l’une des plantes cultivées les plus importantes du monde : le riz. Originaire d’Asie, il est désormais cultivé sur les cinq continents.

Tout sur le riz >

En bref : quelles sont les différentes variétés de riz ?

La culture du riz date d’au moins 7 000 ans. Il existe actuellement 24 espèces de riz, subdivisées en plus de 100 000 variétés.

Tout sur les variétés de riz >